lundi 13 octobre 2014

Bestiaire N°3


5 commentaires:

François a dit…

Avoir attendu donne tout de même satisfaction.
Alors comme Pascale précédemment, j'attends la suite.

Pascale a dit…

Et bien je ne suis pas déçue.
Je vois que la "chasse" est bonne, vous ne pouviez le louper celui la.

Gabrielle a dit…

C'est une vraie ménagerie que vous nous donnez à voir.
Mais ou les traquez vous?
Et quel animal sera pris au piège?

christiane a dit…

Robert Desnos meurt le 8 juin 1945, dans le camp de heresienstadt, en Tchécoslovaquie.


"Par un point situé sur un plan
On ne peut faire passer qu'une perpendiculaire
à ce plan.
On dit ça...
Mais par tous les points de mon plan à moi
On peut faire passer tous les hommes, tous les animaux de la terre
Alors votre perpendiculaire me fait rire.
Et pas seulement les hommes et les bêtes
Mais encore beaucoup de choses
Des cailloux
Des fleurs
Des nuages
Mon père et ma mère
Un bateau à voiles
Un tuyau de poêle
Et si cela me plaît
Quatre cents millions de perpendiculaires.

Robert DESNOS. La géométrie de Daniel - 1939 -

Gabrielle a dit…

Bien trouvé Christiane,et je relis toujours avec bonheur et émotion les poèmes de Robert Desnos.
J'aime par dessus tout ce poème commençant par :"J'ai tant rêvé de toi"
Merci à Henri pour trouver et nous montrer la poésie qu'il voit dans la ville.

Archives du blog