lundi 10 septembre 2012

L'eau de la Seine ( Suite)...



8 commentaires:

christiane a dit…

La plage à l'eau comme on balaie un rêve qui n'est plus de saison. un beau moment de réflexion fixé, là...

Naomi Sager a dit…

Cher Henri,

Enfin, enfin apres 2 mois presque, j'avais le temps (et le TRES grand plaisir) de
decouvrir la richesse qui m'attendais dans ton blog magnifique. Vraiment, en
verite sans exageration, j'ai rarement eu un tel plaisir en regardant des photos.
Chacune evoquait en moi un silencieux 'oui!' - ou traduit en anglais 'Wow!'.

Comment exprimer combien j'ai apprecie en chaque photo la combinaison de la spontaneite et la structuration de l'image, aussi le choix du sujet. Vous etes un vrai
photograph et un vrai artiste, les deux parfaitement integre en une seule personne.
J'ai envie de vous mieux connaitre.

Merci de m'avoir introduire a votre blog. Vous avez, avec votre femme et fille,
une invitation de tout mon coeur de me faire visite a New York. Est-ce possible?
Quelle chance nous avons eu de nous rencontrons comme ca sur le quai!

Amicalement,
Naomi

François a dit…

C'est l'image précédente qui aurait du être après celle ci.
Pauvre Seine martyrisée depuis de nombreuses années.
François

Isabelle a dit…

Ce béton qui coule ainsi dans la Seine est indécent.
On croirait des figurines de play mobiles avec leurs gilets.
Paraît que l'eau qui est bu par les parisiens est filtrée est bonne, encore heureux!
Isabelle.

Pascale a dit…

On croirait un ballet (sans jeux de mots)
Comme une chorégraphie et les couleurs ajoutent un petit plus.
Et pourtant j'aime pas les bétonneurs.
Pascale

zoé lucider a dit…

Le fleuve est impassible. peu lui chaut.

Gilbert a dit…

Avec le nombre de photos prisent sur les quais ou autour de la Seine, vous avez Henri là matière a une superbe expo non?
Cette petite vidéo que j'adresse a Christiane que j'ai le plaisir de lire sur la République des livres de Pierre Assouline.

http://www.youtube.com/watch?v=Iuak9WXvEm8

Gilbert

Henri Zerdoun: a dit…

@ Christiane,toujours votre délicatesse posée comme de petites touches légères.

Encore MERCI Naomi.

@ François, je ne pouvais pas prèvoir ce que je verrais le jour suivant.

@ Isabelle,Je ne bois que de l'eau en bouteille.

@ Zoè, le mot juste.

@Gilbert, oui j'ai de quoi faire une exposition, mais ce n'est pas pour tout de suite.Je connaissais ce poème que j'avais entendu chanté par le même L.Ferré

A vous tous Merci.
H.Z

Archives du blog