lundi 15 août 2011

Les Martiens...



22 commentaires:

Henri Zerdoun: a dit…

Giles, apparemment,j'ai un petit problème avec les commentaires qui ne veulent pas s'afficher (??)
J'ai vu que tu en avais mis un cette nuit sur "moderer les commentaires" mais pas moyen de pouvoir le publier...
Je pense que c'est un petit problème lié au serveur...
Amicalement,
H.Z

Giles a dit…

Giles a ajouté un nouveau commentaire sur votre message "Les Martiens..." :

... utilisent le même symbole pour "Danger" que nous !

Henri Zerdoun: a dit…

Et bien c'est réparé!!!
H.Z

François a dit…

Viennent ils réparer les bugs informatique ??
Alors bienvenue à eux!
C'est à croire qu'ils utilisent la même couleur que nos murs pour passer incognito.

François

Gilbert a dit…

Lorsque l'on me parle de martiens, voici à qui je pense:
http://www.youtube.com/watch?v=UIDw0AlYyXc&feature=related

Gilbert

Mireille a dit…

Henri,avez vous eu le courage de les suivre jusqu'au bout?
Il me semble qu'ils s'apprêtaient à envahir les environs de la rue du Prévôt?
Restez prudent lors de vos déambulations!
Bonne fin de journée.
Mireille.

Anonyme a dit…

J’ai raté les lilliputiens à la plage et… voilà La guerre des mondes… ! Ce n’est pas mon cher Paris… Au secours, Henri !

Bonne fin de journée !
Candi

Giles a dit…

Je voyais un point d'exclamation dans un triangle plutôt que ta photo, d'où mon commentaire.

Giles a dit…

Sont-ce des égoutiers ?

Henri Zerdoun: a dit…

Mais Giles, puisque je te dis que ce sont des martiens.
Que veux tu que cela soit d'autre ???
H.Z

Mireille a dit…

C'est vrai qu'à un moment j'ai vu,comme Gilles,un point d'exclamation blanc sur fond noir! L'annonce d'un réel danger?
Mais Henri ne serait il pas l'Orson Welles de la photographie??

Coucou,Candi!
Ne soyez pas inquiète:"Paris sera toujours Paris",comme a déjà dit quelqu'un d'autre avant moi!

Mireille.

Henri Zerdoun: a dit…

Je ne sais quelle soupe aux chou vous avez consommé Mireille et Giles, mais je n'ai jamais vu de point d'exclamation blanc sur fond noir sur cette photo (??)
Candi, c'est aussi ça Paris.
H.Z

Mireille a dit…

Je vous assure,Henri, qu'elle est apparue ainsi:même si j'ai regardé votre blog au cours d'une nuit de travail,j'étais extrêmement lucide et
avait l'esprit bien clair!
Mireille.

Henri Zerdoun: a dit…

Mireille, je n'ai aucun doute sur votre lucidité mais je persiste et je signe: je ne vois absolument pas ce que vous avez vu et ce point sur fond blanc .J'ai beau agrandir et "fouillé" tout les détails avec la meilleur volonté et bien je ne vois pas..
H.Z

Giles a dit…

Henri,

Le point d'exclamation dans le triangle que Mireille et moi avons vu n'apparaissait pas superposé à ta photo, mais à la place de celle-ci, au centre du cadre.

Tu affirmes que ce sont des Marsiens ? Moi je dirais que ce sont des Aoûtiens…

Henri Zerdoun: a dit…

@ Giles et Mireille.

Une amie m'a envoyé un mail me disant la même chose que vous.
Aussi j'ai essayé de retrouver ce qui s'est passé la nuit ou j'ai "installé" cette prise de vue..Et tout m'est revenu très clairement.
J'ai eu une difficulté dans la nuit avec le commentaire de Giles qui ne voulait pas s'afficher (d'ailleurs, je le signale au début des commentaires) et la personne qui m'a envoyé ce mail m'a dit qu'elle avait eu le même problème avec son site qui est aussi Blogspot et à vu s'afficher ce fameux point d'exclamation sur fond blanc..Venant sur mon blog aussi vers 2H 30 du matin elle a pu constaté la même chose.Il y a toujours une explication avec ce genre de "phénomène"...
Voila, je voulais "rétablir votre "vérité".
Amicalement.
H.Z

Mireille a dit…

Hélas (ou heureusement),tout s'explique et ces "phénomènes" n'ont pas été causés par vos martiens!
Dommage!?
Mireille.

Giles a dit…

Qu'est-ce qui t'a attiré dans cette scène ? Le fait que les hommes portent la croix de saint Patrick dans le dos ?

Henri Zerdoun: a dit…

@ Giles,
Ce qui m'a "attiré" tout d'abord la difficulté qu'avaient ces hommes ( ils étaient 4) de pouvoir marcher avec leurs grosses bottes ( ça se voit) ensuite la couleur des murs de l'immeuble et celle sur leurs combinaisons comme si ils s'y étaient "frottés" et aussi que la société qui les emploient leurs fassent mettre des vêtements blancs pour nettoyer des égouts.
et pour tout te dire, je l' ai vu sortir ainsi d'une boulangerie avec dans ses mains toutes souillées, un croissant.
Alors ma considération fut
Quel travail ne fait on pas faire à l'homme! Et pourtant nécessaire.Tu comprends à présent ma "fascination".
H.Z

Giles a dit…

Ainsi c'étaient bien des égoutiers… Je comprends bien ton regard de photographe, en effet, surtout avec tes explications ! Quant au travail pénible je n'éprouve pas de « pitié » pour ces hommes car j'ai fait des travaux pénibles à divers points de vue dans ma vie (marin, typographe, enseignant) et tout dépend de l'attitude qu'on adopte vis-à-vis son travail ; plutôt de l'estime que de la pitié en effet.

Henri Zerdoun: a dit…

Giles,
Il y aurait effectivement "beaucoup à dire"sur le travail et la façon de l'envisager ou bien de le refuser, ce que je ne veux pas faire ici..Mais, je partage ton point de vue.
H.Z

Anonyme a dit…

je trouve que l'eau a suffisamment coulé !j'attends avec impatience la suite !

Archives du blog