lundi 6 juin 2011

Petit déjeuner en paix...

11 commentaires:

François a dit…

Il existe encore des petites rues très calmes et des terrasses ou l'on peut être tranquille a Paris.
Moi aussi, j'aime avoir un livre ou un journal sous les yeux lorsque je "petit déjeune" aussi loin que je me souvienne.
Une fois encore une photo relaxante.
François.

jana a dit…

Belle et reposante photo pour mettre en route une nouvelle semaine..
D'accord avec François.. sauf que.. il est nécessaire d'assumer quelques petits risques si l'on boit et mange au dessus d'un livre...

Joyeuse semaine à tous

christiane a dit…

LE NEZ AU VENT... RDL... Un photographe, son regard... Une grande paix, ici, maintenant...

Gilbert a dit…

Bonjour Henri,
Christiane parle de vous sur la République des Livres de Pierre Assouline.
Je pense que votre photo lui réponds.

http://www.youtube.com/watch?v=70RBfAp6nyk&feature=related

BAV,
Gilbert

Mireille a dit…

Il m'est arrivé tout récemment de me trouver à Paris en début de matinée,par une belle journée ensoleillée et j'ai pu observer de telles scènes tranquilles,sur des terrasses,sur des bouts de trottoir...Pour peu que ce soit un jour férié,elles ont un "goût" supplémentaire!
Une fois encore,merci à Gilbert de me permettre de redécouvrir une chanson enfouie dans ma mémoire.
Serait il aussi en mesure de me situer l'endroit où Christiane évoque notre photographe préféré dans la RDL?
Bonne journée.
Mireille.

Anonyme a dit…

Adorable petit coin, Henri. Du calme lors du petit déjeuner c’est un plaisir à ne pas manquer, si possible… même si l’on risque d’abimer notre trésor…

Aujourd’hui je choisirais de relire Le mort qu’il faut, de mon compatriote à l’âme française, Jorge Semprún, qui vient de décéder à Paris.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_mort_qu%27il_faut_(Semprun)

Amicalement,
Candi

Henri Zerdoun: a dit…

Oui Candi, j'avais rencontré Jorge Semprun chez lui à l'époque ou je publiais "les murs, l'image et les mots".
Il avait beaucoup aimé "Des Livres et vous".
Avez vous lu " L'écriture ou la vie"??
En fait, j'ai lu plusieurs ouvrages de lui.
Paix à lui.
H.Z

Anonyme a dit…

Comment ne pas aimer Des livres et vous.

Non, Henri. J’avais lu à l’époque Un beau dimanche !, que vous avez probablement lu et dont on parle ici :
http://laquinzaine.wordpress.com/

Descanse en paz, señor Semprún.
Candi

christiane a dit…

Mireille,
c'était sous le billet des reporters de guerre et des photos de Presse. J'ai juste écrit :
"j'aimerais savoir ce qu'Henri Zerdoun pense de tout cela."
Car, dans la vie et l'oeuvre d'un photographe, il y a le passage du temps... Aujourd'hui, notre ami nous offre tant de poésie douce... Quel regard porte-t-il sur ces photographies de journalistes correspondants de guerre ? Un homme c'est un chemin... ici, vers la lumière...

Andrea a dit…

Ah cette petite rue, un endroit où j'aimerais être en ce moment!

Mireille a dit…

A Christiane,
Merci de m'avoir évité de vous chercher dans la multitude des commentaires de la RDL.Il me semble d'ailleurs que cela fait bien longtemps que P.Assouline n'y a pas fait paraitre une photographie d 'Henri!

A Andrea,
Heureuse de lire ce petit mot de vous ici.Je vais souvent sur votre blog et me régale de vos dessins,de vos bonnes choses à manger, de vos vidéos;etc...,de tous vos moments de poésie quotidienne,tout en étant loin,malheureusement,de maitriser la langue allemande.

Bonne fin de semaine à tous (avec une petite pensée particulière pour Candi).

Archives du blog