lundi 14 février 2011

Auburn...

16 commentaires:

Gilles a dit…

Ah… Lire dehors dans le jardin n'est pas du tout comme lire dans son bureau ou au salon… Je ne sais pas pourquoi.

(Hypothèse : lire n'est pas un acte animal et quand un animal est dehors soit il mange soit il chasse, alors l'animal en nous s'élève vers l'humanité, quand on lit dehors.)

François a dit…

Très belle lumière entourant d'un halo très doux cette jeune femme.
Mais comment avez vous pris ce cliché Henri?
Étiez vous dans ce jardin ?
François.

Lavande a dit…

Un léger flou Hamiltonien: elle me plaît bien cette demoiselle. On aimerait converser avec elle de ce qu'elle a lu. Calme et douceur. Paix et sérénité.

Mireille a dit…

Je vois dans la contemplation de cette photographie un hommage au mouvement pictorialiste ou alors,je m'imagine en visite chez Albert Kahn ,ou chez les Frères Lumière, qui me dévoilent un autochrome inédit.
Et je rêve....Mireille.

Gilles a dit…

Lavande,
Mireille,
À mon avis Henri n'imite personne…

François,
Je pense qu'il s'agit d'une terrasse, vu le nombre de chaises.

Mireille a dit…

A Gilles,

A mon avis,rendre hommage ne signifie pas imiter.Et d'ailleurs,je n'ai pas écrit "Henri rend hommage à... ou pire? imite un autochrome"!J'ai simplement exprimé mon ressenti à la vue de cette photographie:j'ai écrit "je vois","j'imagine".
Et, même si je me trompe dans les "intentions" d'Henri (si intentions il y a eu!),laissez moi rêver ici et maintenant devant cette photo,car il m'importe peu de savoir que nous sommes sur une terrasse ,avec un certain nombre de chaises.
Bonne journée.
Mireille.

Ps:je précise que je n'aime pas du tout les photographies de D.Hamilton,mais,je laisse à chacun sa sensibilité et sa façon de l'exprimer.

Gilbert a dit…

Je rebondis sur ce que vous dites Mireille,si la couleur et la lumière douce qui entoure cette jeune fille vous fait penser à un autochrome, dans cette photo de Henri, je n'y vois pas la même insouciance mais une approche plus réelle et plus profonde. Les frères Lumière présentaient dans leur dècouverte plutôt l'esthétique et le superficiel en deux mot "La carte postal"
Ce que je n'ai jamais éprouvé chez Henri, ce qui n'empêche que je respecte votre point de vue.

http://www.youtube.com/watch?v=HghWaduy60I

Gilbert

Capucine Tsaganos a dit…

Elle a l'air bien absorbée par le livre, c'est très intime comme photo, je ne sais plus qui a dit, les livres qu'on lit parlent de nous ...

Henri Zerdoun: a dit…

@ Gilles, tu as parfaitement raison, je n'ai jamais pu manger un sandwich (ou même un autre aliment) en lisant dehors donc ne suis je plus un animal?;)

@ François, pas très loin de chez moi, il y a un hôtel particulier avec un petit jardin intérieur donnant sur la rue, là j'ai pu observer que le weekend cette jeune personne s'installait avec son livre à cette place alors a travers les grilles de ce jardin j'ai pris cette photo.

@ Lavande, j'aimais bien Hamilton dans les années 1970 et surtout bien sur ses jeunes filles "en fleurs".Quand à cette jeune fille, vous avez tout à fait raison, elle est très calme et très douce car après avoir pris ma photo, je lui ai demandé ce qu'elle lisait (En fait un travail sur J.B.Pontalis) et l'autorisation de pouvoir l'utiliser alors j'ai pu me rendre compte de sa douceur et de son charme. Mon appareil ne m'a pas trompé;)
@ Mireille, connaissez vous les autochromes de Jacques Henri Lartigue?

un petit coucou à Gilbert.

@ Capucine, Merci de votre commentaire et bonjour à la Belgique.

Mireille a dit…

A Gilbert,

Je comprends ce que vous voulez dire,mais peut-être ne peut on demander à un autochrome que ce qu'il peut donner? A son époque,les temps de pose étaient très longs,les personnes photographiées devaient obligatoirement rester immobiles:elles posaient et c'est sans doute pourquoi il était difficile de capter leur intériorité et de les prendre "sur le vif" et par surprise.
Les autochromes ont été aussi un moyen de découvrir le monde et je ne boude pas mon plaisir d'admirer ces paysages de "carte postale" quand l'occasion m'en ai donné,entre peinture et photographie!
Et puis,ils n'étaient pas qu'insouciants et superficiels quand ils évoquaient la Grande Guerre.

A Henri,

Je n'ai pas le souvenir d'avoir vu des autochromes de Lartigue.
J'ai visité l 'Institut Lumière à Lyon et je crois me rappeler des autochromes sur la Normandie au Musée Albert Kahn.
Bonne soirée.
Mireille.

Mireille a dit…

Ah,j'oubliais,il y a pire comme compagnie que celle de J.B.Pontalis!
Et je comprends aisément que cette lectrice puisse être complétement absorbée par sa lecture.
Mireille.

Gilles a dit…

Henri,

J'essayais (maladroitement) de communiquer une réaction à ta série de lectrices : j'associe, peut-être à tort, la lecture à l'étude, et l'étude à la culture et la culture à l'intérieur d'une part et notre côté animal — la nature, la chasse, etc. avec l'extérieur, d'autre part. Et tes lectrices lisent toutes à l'extérieur. Bref, j'essayais de dire que mon association lecture/intérieur n'est peut-être pas si bien fondée.

Henri Zerdoun: a dit…

@ Mireille,Je pensais vous avoir répondu ici sur Jacques Henri Lartigue, je viens de m'apercevoir que non alors "je répare".
Un livre de ses autochromes ou il mettait "en scène" son milieu familiale, la Provence et certain de ses voyages
( pris de 1912 à 1927) cet ouvrage fut publié en 1980 aux Éditions Herscher. Je ne sais pas si on de nos jours on peut le trouver??
@ Gilles, par expérience "visuelle" et crois moi, on peut lire partout très studieusement et dans toutes les positions....
H.Z

Mireille a dit…

Bonsoir Henri,

Merci pour les informations sur J.H.Lartigue:je suis allée à la bibliothèque cet après-midi.Il n'y avait pas ce livre que vous mentionnez mais 2 ouvrages de ce photographe: "Lartigue en hiver" et "Rivages",qui auraient pu contenir des autochromes, à cause des dates de prises de vue.
Bonne soirée.
Mireille.

zoé lucider a dit…

Cette série est vraiment délicieuse. La lecture est une drogue douce et pour ma part quand j'habitais Paris, j'aimais m'installer sur un banc aux Tuileries ou au Luxembourg, aux premiers beaux jours. merci pour ces clichés pleins de sérénité

Henri Zerdoun: a dit…

Bonjour Zoê,
J'aime beaucoup la photo qui est sur votre blog:
" Cultivez la paix"
H.Z

Archives du blog