samedi 10 mai 2008

212

36 commentaires:

Anonyme a dit…

Faire le pied de grue… un livre à la main… c’est sur… !

Bonne fin de semaine ! (Ici pluvieuse.)
c.

Etienne Lejeune a dit…

Bonjour Henri,
Je présume que ce sont vos "sprint-court" et donc, vos pieds dedans puisque cette photo à pour titre Auto-portrait.
Je découvre que vous devez être assez grand vu la taille de ces chaussures !!
Mais là ou il y a un "mystère" pour moi : comment avez vous fait pour prendre ainsi cette photo ??
Bonne journée sous ce soleil,
Étienne Lejeune

Henri Zerdoun: a dit…

Non Chère Candi pas de livre à la main mais un appareil photo..
ça aurait pu se faire mais alors pas de photo de mes admirables mocassins!!
Amitiés,H.Z

_________________________________

Bonjour Étienne,
"Assez grand " tout est relatif ..
Je mesure 1M 78 .
Mon père disait toujours: "grand et bête"!!
Je vous laisse à "votre mystère" de savoir comment cette photo fut prise..Je ne vous répondrais pas ..C'est à vous de trouver.
Sinon, il n'y a plus de "charme" et je n'ai plus qu'à ranger mon boitier et stopper mon activité et mon plaisir de montrer..
Amicalement, bonne journée à vous aussi.
H.Z

Anonyme a dit…

Et votre père,ne disait il pas aussi "bête comme ses pieds"?
Il a su sans doute que les vôtres vous permettent de faire de belles photos,sans trop vous faire souffrir,j'espère!
Mireille.

Henri Zerdoun: a dit…

Bonsoir Mireille,
Non mon père n'a jamais dit ça car pour lui les pieds étaient une des partie du corps dont il fallait " s'occuper" et j'en ai compris la raison assez vite..
Prisonnier dans un camp en Allemagne, il à pu s'échapper et revenir en France en marchant des jours et des nuits ..Il se protégeait les pieds du froid avec des journaux et des chiffons pour avancer...Par la suite, pendant des années à la maison dès qu'il rentrait avant quoique ce soit, il se trempait les pieds dans une bassine d'eau froide et se les massaient longuement...
Et alors sur son visage, apparaissaient les signes d'une jouissance intime et forte...
Ce devait être certainement pour lui une grande détente et un moment de bonheur intense.
Amicalement,
H.Z

Anonyme a dit…

Emue par ces confidences personnelles et touchée par cet autoportrait rendu très "vivant" par le croisement des pieds(mais,excusez moi,ce que vous portez ne sont pas des mocassins!).Bonne nuit,Henri.
Mireille.

Henri Zerdoun: a dit…

Oui, Mireille, je sais que ce ne sont pas des mocassins..Mais des Sprint-court comme le dit Étienne, plus haut, mais de ma part c'était de l'humour.
Bonne soirée,
H.Z

Anonyme a dit…

Je vous laisse à "votre mystère" de savoir comment cette photo fut prise..Je ne vous répondrai pas. C'est à vous de trouver.
Devant une glace ou une vitrine de magasin ?
 

Henri Zerdoun: a dit…

Mais Gilles, si c'était devant une une glace où une vitrine de magasin, il y aurait un fond ou un "arrière-plan" non?
Bonjour chez vous,
H.Z

Anonyme a dit…

Votre photo me donne un grand sourire : elle me rappelle mon fils lorsqu'il avait 3 ans et demi (il en a 16 maintenant).
Il avait mis ses chaussures à l'envers, son grand-père lui a fait remarquer. Le petit a mis ses pieds croisé ses pieds, tout comme sur votre photo, et a dit "elles sont à l'endroit maintenant!".
C'était drôle mais également émouvant : mon fils commençait tout juste à apprendre la langue de son grand-père depuis quelques mois (l'arménien) et c'est la première fois qu'il s'exprimait dans cette langue.

IGNEUS a dit…

Phoenix with a sorcerer, I'd say you manage the time click of your camera which you installed on a downer level of the one where you stood and then CUCKOO the footing and the shooting !!

Bon, vous comprendrez qu'avec mon intro fée nicks, je devais écrire dans la langue de Shakespeare (qu'il se pourrait que j'aie malmenée...).

Sinon, j'ai tout bon, nah ??

Et puis, si vous les décroisiez, de temps à autre, vos pieds, pour venir me saluer, mmm ???

Henri Zerdoun: a dit…

Chère Anonyme,
Tout d'abord bienvenue à vous..
Oui, cette anecdote que vous nous donnez à lire est sensible.. Et votre grand garçon se souvient-il de ça ?

Amicalement,
H.Z

Henri Zerdoun: a dit…

@ Igneus,

" J'ai voulu seulement vous faire réfléchir; à vous de conclure.
Disons tout de même que les choses se sont passées curieusement..."
William Shakespeare MACBETH- (Tableau 16 )

Non, je n'ai jamais utilisé de pied pour faire sortir le coucou de mon boitier !!
Pour l'instant seul Gilles n'est pas loin d'avoir trouvé, mais c'est pas tout à fait ça...
Je n'arrête pas de croiser et de décroiser mes pieds et venir jusqu'à chez vous n'est pas à l'ordre du jour....

IGNEUS a dit…

Non mais, depuis quand vous êtes soumis aux ordres, vous, mmm ?

Pour le coup, je viens de tomber en bas de mon trépied.

Mais y aura pas photo, nah !

M'enfin, Enrico, et l'ordre de la nuit virtuelle, celle où on se fait aller doigts et ...souris, pour naviguer ?

J'ai d'ailleurs un air d'accordéon pas pîqué des vers, si vous voulez mon avis. Et Mona vit ses serfs-yeux.

And don't tell me William shook Britney again ?!? Oh darn ! What about frère Guillaume ?? Will he, can he do something ??

Tiens, pour le coup, ç'te fois, ça me démange de signer Lady Beth à canasson. Ce sera ma façon de souffler une chandelle à Montaigne en allongeant son anniversaire. Sacré train d'enfer, is it not ??

Anonyme a dit…

Merci pour votre accueil. Bien que je sois une internaute ancienne, c'est ma première intervention sur un blog.
Mon fils se souvient de cette anecdote qui marque à la fois l'entrée dans une partie de sa culture (par le langage) et une étape de la précoce affirmation de sa personnalité.
Je suis sensible à vos photos que je viens voir depuis quelques semaines, qui disent tant sans en avoir l'air.

CS

Henri Zerdoun: a dit…

Merci C.S pour vos compliments...
et pour ces 1er pas sur un blog en plus sur le mien..
Je souhaite simplement que vous veniez souvent "nous" rendre visite et avoir vos commentaires de ceux qui font que notre quotidien soit plus agréable à vivre...Et, il est bon de savoir que votre fils se souvienne de cette anecdote...
A bientôt,
H.Z

Henri Zerdoun: a dit…

@ Igneus,
Même si Montaigneàcheval est venu sans doute me rendre visite, il ne m'a jamais laissé de commentaires..Trop habitué qu'il est au blog de Pierre Assouline...
Alors vous pouvez ici lui souhaiter ce que vous voulez..
Hasta Huego !
H.Z

jana a dit…

Bonjour Henri

Un instant j'ai cru que le pantalon au dessus des chaussures était celui du monsieur qui attendait que la belle précédente ait fini de boire à la fontaine..
Mais maintenant que j'ai lu les commentaires, je vous rends vos pieds..
Bonne continuation de balades

Henri Zerdoun: a dit…

Bonsoir Jana,
Merci à vous de me rendre mes pieds..Croyez bien qu'ils me sont bien utile..
Vous en doutiez ?
Amicalement,
H.Z

IGNEUS a dit…

Le pied, Marie-don,
Madeleine
Le pied, Marie-don.
Madelon


Et j'ai pas tiré mes plus beaux raisins encore !

Ça prend des mois, yens... (un accent, ça vous décoche un rêve...)

Entékâ, pleurer des diamants, ça finit par faire une bonne mine. Or nut.

La fée d'Adam apparaîtrait pour mol air ? Peut-être surtout - et d'incisiver - pour cas Nin.

Ca me fera une belle iambe, voire deux. Et pis, il seraient plutôt beaux. Comme vos pieds ? Sur lesquels je retombe, comme s'ils étaient miens. À cette heure où on peut commencer à vous tirer les orteils (surtout que ça n'a rien donné pour les oreilles, pffffff)

Les embrasses dérident, oh ! (ça vaut mieux que les rideaux en brass, couac couac on dise)

"La beauté du diable est caché dans le manteau de la nuit..." . Et le diable, lui ?

Henri Zerdoun: a dit…

Lorsque vous êtes à pied-d'œuvre,on perçoit que vous avez la forme Igneus !!!
J'avais toujours entendu dire que le diable,lui, laisse la trace de son pied-bot...
Bonne journée,
H.Z

IGNEUS a dit…

"La beauté du diable est cachéE..."

Me voilà dans de beaux draps

Les draps de l'alitée

Les draps de la lie

Les draps de la rature

De la litée rature

If I only could get a picture

The Picture

Vos pieds sont GÉANTS

Attention à la marche !

xoxo

Anonyme a dit…

[…]si c'était devant une glace ou une vitrine de magasin, il y aurait un fond ou un "arrière-plan" non ?
Très juste… Je tente : reflet dans l'eau d'un bassin ?
 
(Quoiqu'un reflet serait moins net, mais le bas et le haut de la photo sont flous.)

Henri Zerdoun: a dit…

Hello Gilles,
Non , ni bassin ,ni surface aquatique..Vous êtes tenace
( Pour moi, c'est une qualité !)
Amicalement,
H.Z

Anonyme a dit…

Le déclenchement avec délai ou à distance de l'appareil photo ?
 
(Je dirais que le parapet flou à l'avant-plan est le même que dans la photo des jambes ?)
 

Anonyme a dit…

Non, ni bassin, ni surface aquatique...
 
Je ferai encore 3 ou 4 tentatives (à moins que je ne trouve avant) puis je donnerai ma langue au chat.
 

Henri Zerdoun: a dit…

Non, Gilles, je le dis plus haut .
Je n'ai jamais utilisé de pied ni de déclencheur à distance .
Car, pour tout vous dire, je peux "descendre" à des vitesses très lentes avec mon boitier sans trop bouger ( ce flou léger que vous avez relevé ) J'ai appris à ne plus respirer pendant une pose longue et à être quasiment immobile sans le moindre tressaillement de mon corps ( de ça, je suis assez "fier") Mais ce fut long avant de pouvoir y arriver..
Dois-je cher Gilles vous donnez la réponse ?
Amicalement,
H.Z

Anonyme a dit…

[…] je le dis plus haut. Je n'ai jamais utilisé de pied ni de déclencheur à distance. […] Dois-je cher Gilles vous donner la réponse ?

Désolé, je n'ai pas lu tous les commentaires attentivement, car la sève printanière me pousse vers des explorations bucoliques et batifolantes… Mais oui, si c'était un effet de votre bonté, mon cher Henri, j'entendrais avec plaisir la solution de l'énigme.
 
(Mais tu n'as pas déjà écrit que tu ne révèles jamais tes secrets professionnels ?)
 

Henri Zerdoun: a dit…

Oui Gilles, en effet je ne dévoile jamais comment une de mes photos est prise...
Mais tu as fait preuve de ténacité dans ta recherche que je me sens "obligé" de te mettre sur la "piste".
Alors imagine une superbe sculpture d'acier poli à la manière de Brancusi...
Voilà je t'ai mis sur la voie.
Amicalement et batifole bien.
H.Z

Anonyme a dit…

Alors imagine une superbe sculpture d'acier poli à la manière de Brancusi...
 
Je vois ! Il ne me reste qu'à trouver le nom du sculpteur et où se situe l'œuvre. Je plaisante.
 
Salutations,
 
G.

Henri Zerdoun: a dit…

Salutation à toi Gilles.
J'espère qu'a présent, tu pourra dormir tranquille...
H.Z

Anonyme a dit…

Pas tout à fait à présent, là je vais dîner.
 

Henri Zerdoun: a dit…

@ Gilles,
Bon appétit,

Anonyme a dit…

C’est moi qui finirai par ne pas dormir… Je vous croyais, Henri, en chair et en os ; et voilà que vous suggérez que vous êtes en bois…! Que c’est cruel d’apprendre une vérité… On verra demain si mon seul neurone est plus éveillé…

Bonne soirée.
c.

Henri Zerdoun: a dit…

Chère C,
Pourquoi en bois ??
Je pensais que vous aviez compris que j'étais insomniaque à la lecture des horaires sur mon blog lorsque je met une photo...
Je n'ai rien de bois pas même une jambe!!
Amicalement,
H.Z

Anonyme a dit…

Bon. Je préfère le bois au métal. Si votre photo est faite «à la manière de Brancusi...» : Brancusi — issu d’une tradition millénaire de la taille du bois… — j’ai pris le plaisir de choisir que vous «étiez» en bois. J’en suis au présent rassurée… Sourire…

Bonne soirée. (Ici sous l’orage ! Ouf… )

Amicalement,
c.

Archives du blog